Démarche qualité

 

Droits et information du patient

L’établissement accorde une place importante aux droits des patients.

La Commission des Usagers (CDU) se réunit 4 fois par an. Elle veille au respect du droit des usagers et contribue à l’amélioration de la qualité de l’accueil et de la prise en charge des personnes malades et de leurs proches. L’Association des Paralysés de France d’Indre-et-Loire (APF 37) et l’Association Française des Diabétiques de Touraine (AFD 37) représentent les usagers au sein de l’établissement.

 

 

Qualité et sécurité des soins

La Croix-Rouge française a instauré une politique de qualité et sécurité des soins.

La bientraitance est un axe primordial dans la démarche de prise en charge. Inscrite dans les priorités de la Croix-Rouge française, les professionnels de l’établissement y sont formés et sensibilisés régulièrement.

L’établissement est certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS) (certification V2014). Le rapport de certification est consultable sur le site de la HAS.  (site HAS : cliquez ici) (résultats de certification Centre Bel-Air  : cliquer ici)

Afin de garantir les meilleurs soins, les professionnels ont inscrit leurs démarches de soins dans un cycle d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Une politique volontaire de l’Evaluation des Pratiques Professionnelles permet une amélioration dans tous les domaines d’activité.

Les indicateurs obligatoires de qualité en santé sont disponibles sur le site de Scope Santé : Cliquez ici.

Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales – CLIN – définit la politique d’hygiène de l’établissement et contribue à son amélioration. Le CMPR est associé au Réseau des Hygiénistes du Centre-Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales – RHC-ARLIN. (site RHC : cliquez ici)

L’établissement remet à chaque patient, à sa sortie, un questionnaire de satisfaction. Les appréciations et remarques soulevées sont analysées pour améliorer la qualité des prestations proposées.

Le CMPR s’est par ailleurs également engagé dans une démarche de développement durable.

Quelques exemples :

– Création d’un « puits canadien» pour une serre.puit-canadien1-e1358343453356

– Installation d’une  Gestion Technique Centralisée ( G.T.C) et d’une Gestion Technique du Bâtiment (G.T.B) : ces systèmes permettent la supervision et le contrôle des services comme le chauffage,  la ventilation, le conditionnement d’air et l’éclairage en s’assurant qu’ils fonctionnent de la façon la plus efficace et la plus économique.

– Eclairage par détecteur de présence là où c’est possible.

– Exploitation de ruches sur le site.

– Recyclage des déchets verts.